Vidéos des passages de grades et combats – Rouen – Janv 2017

combats krav maga

Extraits des combats pour le passage des ceintures bleues et marron, et des exercices « sous stress », à la fois physique et technique.

L’épreuve des combats est incontournable, dès la ceinture verte. A partir de la ceinture bleue, tous les coups sont portés mais contrôlés. Bien qu’en Krav Maga, les parties sensibles du corps sont visées, il est bien évident (en tout cas au sein de notre Team) que les frappes dans les articulations sont interdites. L’objectif des combats « durs » n’est pas de ressortir avec un genou en moins, mais de mettre en place des feintes, tactiques, stratégies, dans le respect total de l’intégrité physique du partenaire. En revanche, les coups au corps sont portés, et vous pouvez d’ailleurs voir sur la vidéo quelques K.O au corps en coup de pied. Voyez l’impact du coup de pied au corps et imaginez les effets au visage …

Les exercices à plusieurs adversaires, qui attaquent à vitesse moyenne mais sans arrêt, est difficile à réaliser. Cependant, il doit être maîtrisé pour les pratiquants désireux de se présenter à la ceinture noire. Ce travail, difficile voir impossible à réaliser sur une minute « à fond » dans des conditions réelles, permet de donner des automatismes, des réflèxes pour bien se positionner lorsqu’il y a plusieurs agresseurs. De plus, les attaques,  inconnues à l’avance, permettent de se rapprocher au plus près de la réalité et ainsi de tester ses réflèxes.

Ces 2 épreuves, incontournables lors de nos passages de grades à partir de la ceinture verte, surviennent dans un contexte de stage intensif, durant plus de 8 heures. La fatigue, le stress, la présence d’un « public » focalisé sur le pratiquant … autant de paramètres qui peuvent diminuer les performances du pratiquant. Pourtant, on peut constater sur ces vidéos un bon travail technique, tout en étant intense physiquement. Les pratiquants se donnent à fond, comme s’ils étaient en condition de rue, avec pour principe : survivre.

La dimension psychologique, la résistance mentale (malgré l’épuisement total), deux facteurs clés pour être efficace dans la rue, tel qu’on le conçoit au sein de notre Team R.Gros.