Raymond et Corinne à nouveau en stage Krav-Maga en Israël

Formation continue durant les congés de fin d’année pour les enseignants du Team RG dans un lieu mythique du Krav Maga.

Comme chaque année, le directeur technique du Team R.Gros rentre d’un stage au plein cœur des origines de cette discipline martiale. Ce stage, effectué avec sa compagne Corinne Rosier (Ceinture Noire 3e dan), a donc été un retour aux sources. En effet ce système de self-défense, considéré comme l’un des plus efficaces au monde, s’est développé au sein de l’armée israélienne au siècle dernier. Puis en 1964, son créateur Imi Lichtenfeld, alors jeune retraité de l’armée, ouvre sa première section pour les civils à Netanya. Imi Lichtenfeld structure au fils des ans les techniques de krav maga. Il les adapte aux besoins des différents corps : civils, militaires et policiers.

C’est précisément à Netanya, au sein de cette ville d’Israël, que Corinne Rosier et Raymond GROS (ceinture noire 7e dan) ont effectué ce stage de Krav-Maga. L’enseignement était sous la direction de « Grand Master » Haim Gidon, ceinture noire 10e dan qui est l’un des précurseurs de cette discipline (avec Eli AVIKZAR, Haim Zut et Raphi El Grissy).  Ceci avec un moment de nostalgie, puisque les cours avaient lieux dans le même dojo de Netanya où Imi Lichtenfeld enseignait au 20e  siècle.

Pour se rendre compte de l’importance du maître, voici un peu d’histoire : En 1991, Imi Lichtenfeld nomme Haim Gidon instructeur en chef de la fédération internationale qu’il avait créé (IKMA). Haim Gidon devient ensuite le successeur officiel d’Imi Lichtenfeld à la tête de l’IKMA en 1998. Il en est toujours l’actuel président. Haim Gidon reçoit la même année, des mains du fondateur, la ceinture noire 8 ème Dan. Au décès de Imi Lichtenfeld, il reprend la direction de l’ensemble des cours civils au dojo de Netanya à 25 km au nord de Tel-Aviv. La poignée de disciples se sépare peu à peu pour créer leur propre école tout en gardant les grands principes du fondateur. Bien entendu comme dans toutes disciplines martiales, des différences se ressentent en fonction des sensibilités, des parcours et des qualités physiques de chacun d’entre eux. Différences qui ont pu encore s’accentuer sur la génération suivante d’instructeurs. D’où l’intérêt de travailler avec un témoin de la première heure. Qui lui-même, a partagé l’aventure du départ du Krav-Maga et ce, durant des décennies en Israël. Haim Gidon avec sa grande ouverture d’esprit aime à rappeler qu’il n’y a pas forcément une seule vérité. C’est encore un point commun avec Raymond GROS qui au fils de ses 40 ans de pratique (dès l’enfance) dans les arts martiaux, sports de combat et discipline de self défense l’a souvent constaté.

Ainsi Corinne Rosier et Raymond GROS ont, cette année encore, reçu un pur enseignement traditionnel. Ceci a permis un échange extrêmement fructueux entre les spécialistes Normands et l’élève direct d’Imi Lichtenfeld. Comme chaque année, Yigal Arbiv l’assistant principal du maître Haim Gidon était présent et permettait la traduction directe de l’Hébreu à l’Anglais. Ce qui a permis aussi aux enseignants du Team d’avoir un partenaire privilégié de par la technique irréprochable de Yigal Arbiv mais aussi de par son physique particulièrement fort.

Un séjour totalement enrichissant tant dans la pratique que dans la connaissance théorique originelle prodiguée en direct. Le privilège d’un travail authentique comme celui-ci est inestimable. Cela permettra, comme toujours, de transmettre aux élèves des instructeurs Normands une haute qualité d’enseignement.

Pour les plus curieux, voici un hisotrique du Krav-Maga, rédigé par Claude Da Fonseca, membre de la commision Krav-Maga de la FEKAMT : http://fekamt.com/images/PDF/HISTORIQUE_KRAV_MAGA-EKAMT.pdf