Les différentes gardes utilisées en Krav-Maga : pourquoi ? quand ?

les-gardes-de-krav-maga

Vous avez pu constater durant nos cours de Krav Maga au sein du Team R.G que nous utilisons 3 différentes gardes : la garde passive, la garde semi-passive, la garde de combat.

Chaque position a un objectif différent et vous devez apprendre à vous défendre depuis chacune d’entre elles, même depuis une position plus vulnérable qu’est la garde passive.

La garde de combat

garde de combat krav maga

Objectif : être dans la meilleure position lorsqu’une agression est engagée

Description : on considère cette position comme étant la plus sûre lorsque nous nous défendons. La position de vos pieds, votre corps légèrement en diagonale, ainsi que vos bras en protection au niveau du visage, font de cette garde la meilleure base de travail pour vous protéger d’un agresseur.

Timing lors d’une agression : vous ne devez pas utiliser cette garde trop rapidement. Tant que l’agresseur n’a pas engagé son attaque, vous ne voulez pas qu’il devine votre intention de vous défendre activement. Si votre agresseur observe que vous allez combattre, il va probablement élever son intensité d’attaque. N’oubliez pas qu’une des principales clés dans notre méthode de  Krav Maga self-défense © est l’élément de surprise : savoir atteindre l’attaquant alors qu’il ne s’y attend pas.

Trouvez votre équilibre : pour les droitiers, le côté dominant étant la jambe droite et le poing droit, la position de garde est jambe gauche devant. Dans la plupart des exercices, nous travaillons avec ce côté. Cependant, lorsque votre niveau s’élève vous devez aussi être à l’aise de l’autre côté.

La garde semi-passive

garde semi-passive krav maga

Objectif : une position sécurisante pour faire face à une menace.

Description : La garde de combat envoie un message fort à l’agresseur sur votre intention de vous défendre, ce qui diminue l’effet de surprise. Si vous suspectez une personne ou êtes confrontés à une menace, alors adoptez immédiatement la position semi-passive. La position des mains, plus basse et plus ouverte qu’en garde de combat, envoie un message d’apaisement et une volonté de négociation. C’est une garde diplomatique permettant de ne pas rentrer dans le conflit.

Timing : cette garde doit être votre réponse instantanée de sécurité, à la seconde où vous identifiez une menace. Cela vous donne ainsi la possibilité de calmer votre agresseur et d’éviter une attaque. Si ce n’est pas le cas, vous serez alors déjà dans un bon équilibre et plus réactif que si vous étiez sans garde.

Plutôt que d’être figé : en même temps que vous entrez en position semi-passive, vous pouvez prononcer le mot « okay ». Cette réaction simultanée du corps et de l’esprit vous aidera à surpasser une éventuelle paralysie liée à la peur de l’agression. De plus, le mot « okay » montrera à l’agresseur votre intention de coopérer, ce qui fera baisser sa vigilance. Ainsi, votre effet de surprise sera d’autant plus important.
Vous pouvez garder les pieds parallèles ou parfois reculer une jambe, avec le talon légèrement décollé. Monter vos mains à hauteur du sternum, dans un mouvement calme. Mentalement, préparez-vous à vous défendre.

La garde passive

garde passive krav maga

Objectif : conditionner votre corps et votre cerveau à réagir depuis un état d’inattention ou sans garde.

Description : peu importe votre entraînement, il y aura toujours des moments où vous avez laissé quelqu’un « entrer » dans votre cercle personnel, c’est-à-dire à une distance très proche (trop). Que ce soit un collègue, un voisin, un ami ou ex-ami, parfois les gens s’approchent de très près et avant d’avoir pu le réaliser, vous êtes en position vulnérable. Pour cette raison, vous devez savoir réagir depuis une position entièrement neutre, sans garde, les bras le long du corps.

Timing : cette garde est utilisée uniquement lorsque l’on est pris par surprise.