Effectuer des techniques rapides ou en force ? L’application à la self-défense

Que privilégier en krav maga la rapidité? La force? Les deux ?

krav-maga-self-défense

En Krav Maga, la priorité est à l’efficacité. Les techniques de Krav Maga ont été élaborées dans la recherché d’une simplicité maximum, en partant de gestes réflexes naturels du corps, permettant de se défendre de la manière la plus rapide et directe possible dans des situations d’agressions. Dans cette recherche d’efficacité, on peut se poser la question de ce qui est mieux entre la vitesse et la force.

Les personnes qui argumentent en faveur de la vitesse diront :

– « Si je te frappe en premier, je prends l’avantage
– Si je peux te frapper mais pas toi, je gagne
– Je peux frapper plusieurs fois si je suis assez rapide
– La rapidité surclasse toujours la puissance
– Etc etc »

Les personnes en faveur de la force (force pure) diront :
– « Tu ne réussiras jamais à me faire tomber avec ces petits « coups » car ils ne sont pas assez forts pour me faire mal.
– Dès que je t’atteints, tu tombes K.O immédiatement grâce à ma force.
– Dans la rue, on va vers la solution la plus rapide pour mettre K.O
– Etc etc »

Alors, que recherchons-nous en self-défense ? Vitesse ou Force ? En un mot… les deux ! Donc puissance, de la célèbre phrase d’Einstein : l’Energie (donc la puissance) est égale à la masse (donc la force) multipliée par le carré de la vitesse. Raymond Gros aiment à vous répéter en cours de krav maga « Surprenez votre assaillant avec la vitesse, sans chercher la force, et terminez avec la puissance (c’est-à-dire avec toute sa force personnelle et sa rapidité maximale, mais pas l’un sans l’autre) ».

Il y a des moments où il est difficile d’envoyer une frappe en force (sans vitesse). Plus vous mettez de la force dans un coup, pieds ou poings, plus celui-ci sera facile à voir et à anticiper pour votre assaillant. Il pourra alors facilement esquiver ou parer votre attaque. De plus, si vous manquez votre cible avec une frappe forte, vous serez probablement déséquilibrés et vous vous exposerez aux contre-attaques de votre adversaire.

D’un autre côté, un enchaînement de plusieurs techniques rapides mais sans force ne stopperont pas nécessairement un agresseur. Rappelez-vous notre article sur les effets du stress : avec la décharge d’adrénaline votre assaillant ne sentira plus les coups et la douleur. Ou pire encore, si votre assaillant est sous l’emprise de drogues ou d’alcool, il sera impossible à arrêter avec des petites frappes.
Comme vous le répète Raymond Gros, vous avez besoin à la fois de la force et de la rapidité pour être puissants et efficaces en self-défense. Typiquement, votre première contre-attaque doit être très rapide, le mieux étant qu’elle soit simultanée avec votre défense. Votre première frappe doit être extrêmement rapide pour surprendre votre assaillant afin qu’il n’ait pas le temps d’anticiper ou de bloquer. Pour atteindre cet objectif, on utilise presque toujours, en Krav Maga self-défense, votre membre le plus proche pour réagir, même si ce n’est pas votre « côté favori ». En effet, moins votre coup à de distance à parcourir pour atteindre sa cible, plus il l’atteindra vite et avec précision. Parfois, des frappes rapides (avec un minimum de force et de technique bien-sûr) peuvent être utilisées pour distraire ou déséquilibrer votre agresseur, vous permettant de vous défaire d’une saisie et de riposter.
Une fois que vous avez surpris et perturbé votre assaillant, vous pourrez alors enchaîner immédiatement avec des frappes puissantes, à la fois fortes et rapides. N’attendez pas non plus qu’il reprenne ses esprits ! Profitez de cette demi-seconde d’inattention durant laquelle votre assaillant est en position de faiblesse, pour viser au bon endroit en y mettant toute votre force et votre rapidité, sans qu’il puisse anticiper vos frappes.

Des frappes puissantes et bien placées vous permettront de mettre fin au conflitLes frappes rapides, sans chercher la force, vous permettent de surprendre votre adversaire et de vous créer un petit temps supplémentaire pour envoyer une frappe puissante sans vous mettre en danger. Habituellement, une fois qu’une frappe puissante a atteint son objectif, il est alors très facile d’enchaîner avec d’autres frappes et de terminer le conflit.

Ecrit par C.Rosier et R.Gros