10 astuces pour se motiver (et le rester) au Krav Maga

Qu’est-ce qui vous motive à sortir de votre canapé et à venir vous entraîner au Krav Maga ?

Est-ce l’envie de savoir vous défendre et de vous sentir plus serein dans la rue ?

Est-ce le désir de rentrer dans une plus petite taille de pantalon ou d’avoir de beaux abdominaux ?

Est-ce le besoin d’oublier le stress de la journée et de vous prendre un moment rien que pour vous ?

Quelles que soient vos raisons, nous avons des jours où ces bonnes raisons ne suffisent pas … et nous avons besoin de motivation supplémentaire …

Voici 10 astuces pour avoir ce petit coup de pouce et vous motiver à aller vous entraîner.

1.Trouvez des grandes raisons. Ecrivez-les.

Vous avez choisi de vous inscrire au Krav Maga et personne ne vous y a forcé. Vous l’avez fait car vous aviez de bonnes raisons. Même si cela peut vous paraître évident, si vous faites quelque chose sans conviction, vous allez assez rapidement abandonner. Trouvez vos raisons et écrivez-les.

Réfléchissez à l’apport personnel que le krav maga peut vous donner : vous allez apprendre de nouvelles techniques de self-défense, enrichir vos savoirs en arts martiaux, améliorer votre condition physique, devenir plus souple, être en meilleure santé.

Réfléchissez au sentiment d’accomplissement que cela peut vous donner : meilleure confiance en vous, fierté de s’entraîner ou de reprendre l’entraînement après une longue coupure, partage de moments forts avec un groupe etc.

Faire une activité pour vous-même est une bonne chose. Si vous avez des personnes que vous aimez et que vous faites ça pour elles, c’est encore plus puissant que de faire cela pour votre propre intérêt. Pensez sur du long-terme, un objectif de vivre en bonne santé le plus longtemps possible, une vie saine et équilibrée avec vos proches.

2.  Pensez au plaisir de faire du Krav Maga

Partir faire du Krav Maga le soir, c’est quand même beaucoup plus amusant que de partir faire les courses …

De façon générale, si votre activité vers vos objectifs devient une « friandise« , vous allez la désirer et la poursuivre. C’est ce qui va vous permettre de rester motivé! Pensez aux bons moments que l’on passe ensemble à compter les abdos par exemple 🙂 !

3. Partagez votre objectif avec un partenaire ou un ami

Rester motivé par vous-même peut être difficile. Mais si vous trouvez un ami avec qui vous partagez la même activité, ou un partenaire d’entraînement avec qui vous sympathisez, cela vous motivera d’avantage. Boostez-vous mutuellement à aller à l’entraînement, retrouvez-vous en plus des cours habituels pour aller courir ou revoir des techniques en vue d’un passage de grade etc.

4. Tracez vos progrès

L’impression de ne plus progresser ou d’atteindre un plateau est extrêmement démotivante. Quelque soit le niveau en Krav Maga, il y a toujours à progresser et il est capital de tracer vos progrès pour rester motivés. Pour chacun de vos objectifs, marquez vos résultats pour pourvoir évaluer vos progrès. Par exemple, le passage de grade est l’occasion de constater toutes les nouvelles techniques que vous avez apprises. Mais c’est aussi l’occasion de voir qu’il y a encore des choses à perfectionner! Loin d’être un aboutissement, c’est un curseur de progrès!

5. Voyez comment vous vous sentez après la coupure des vacances scolaires !

Si vous n’avez pas maintenu une activité physique durant la coupure, vous vous sentez moins énergiques, moins souples, plus lent, plus stressés, moins bien … Maintenant pensez à comment vous vous sentez après un entraînement : énergique, bien dans son corps malgré la fatigue de l’entraînement, suivi d’un bon sommeil! Ainsi, à chaque fois que vous vous sentez démotivés pour aller à l’entraînement, repensez au bien-être que cela procure !

6. Récompensez-vous. Souvent.

Et pas seulement pour des objectifs à long terme. D’où l’importance de vous faire une liste d’objectifs, avec des sous-objectifs (ou minis objectifs). Pour chacun d’eux, associer une récompense appropriée. Par exemple, suite à la réussite à un passage de grade, suite à une progression sur une technique, ou encore au cap de réussir un certains nombre de pompes…

7. Faites une règle de ne jamais sauter 2 entraînements d’affilée.

Cette règle prend en compte notre tendance naturelle à rater des jours ou des entraînements de temps en temps, par feignantise. Nous ne sommes pas parfaits! Donc nous avons loupé un entraînement… et le 2ème entraînement arrive, le lendemain ou la semaine suivante selon vos rythmes, et vous vous sentez fatigués … dites-vous NON ! Vous ne louperez pas 2 entraînements d’affilée ! Raymond Gros a dit non ! Et allez-y. Vous vous remercierez plus tard.

8. Participez à un événement amical, mutuellement encourageant.

C’est extrêmement motivant pour un sportif d’avoir en vue un événement particulier et des objectifs associés. Même si vous vous sentez au-dessus de cela, nous avons tous en soi un esprit compétitif, qui alimente notre motivation. Cela peut-être de participer à une démonstration devant un public (par exemple à Conches lors de la soirée des arts martiaux du samedi 31 mai dernier), de participer à un stage de regroupement et de rencontrer d’autres personnes des clubs de Raymond Gros, dans un cadre différent du dojo, ou encore de participer au passage de grade. Encouragez-vous mutuellement, chacun selon son niveau ayant des objectifs différents, la motivation grâce à un groupe est très forte.

9. Obtenez de vos proches qu’ils s’impliquent dans vos objectifs.

Si vous êtes le seul de votre famille à décider de faire du sport, et du krav maga, sérieusement, et que cela n’est pas apprécié ni compris par vos proches, il sera plus difficile de s’y tenir! Au contraire, essayer d’impliquer votre famille dans votre passion, afin qu’elle comprenne vos objectifs et se prenne également au jeu ! Par exemple, vous pouvez vous amuser à leur « apprendre » les techniques que vous avez vu à l’entraînement, ou encore leur montrer vos progrès au moyen de vidéo ou les inviter à venir vous voir lors d’un stage.

10. Penser toujours de manière positive.

Ecrasez toutes les pensées négatives. Tracez vos pensées et soyez conscient quand vous vous parlez à vous-même. Nous nous parlons à nous-mêmes, beaucoup, mais nous n’en sommes pas toujours conscients. Commencez à écouter : si vous avez des pensées négatives, arrêtez-les et remplacez-les par des pensées positives. La pensée positive est incroyablement puissante.