Comment se défendre contre des assaillants multiples

Nos conseils pour se défendre contre des assaillants multiples

agression self défense

Nous entendons souvent des récits de combats « héroïques » d’une personne contre plusieurs attaquants, qui s’en sort sans une seule égratignure … Personne ne croit vraiment à ce genre de récits, et pourtant il peut arriver de se retrouver dans une telle situation, avec un groupe qui vous attaque (bar, boîte de nuit …). Nous vous donnons dans cet article les éléments pour savoir se défendre contre des assaillants multiples en 5 points clés.

Raymond Gros enseigne la self-défense depuis 25 ans et pratique différents arts martiaux depuis son enfance. Croyez-en son expérience, se battre contre plus d’une personne en même temps n’est pas chose facile…même en s’entraînant beaucoup et bien. Pourtant des combats, il en a fait, pour preuve cliquez-ici. Et sans entraînement, c’est presque impossible.

Hollywood nous a menti !

Les films hollywoodiens ont fait ressembler des héros d’arts martiaux à des supermans ! Combattre un gang armé avec des coups de pieds sautés et autres mouvements spectaculaires, chacun attendant son tour pour combattre notre héros et regardant son copain se faire massacrer… C’est beau, ça fait rêver, mais c’est loin de la réalité !

La vérité, c’est que si vous êtes attaqués par des assaillants multiples, préparez-vous à livrer le combat de votre vie ! Souvenez-vous de toutes ces séances d’entraînements à transpirer, à repousser vos limites… voilà à quoi ça va servir ! C’est maintenant … ou jamais ! En fait, en seulement quelques secondes, si vous ne réagissez pas immédiatement, vous serez envahis de coups de poings et de coups de pieds, venant de toutes les directions. Une vision pas très agréable …

Ce que vous pouvez faire dans cette situation!

Pour avoir une chance de s’en sortir, vous avez besoin de connaître quelques points techniques et tactiques, qui vous donneront la possibilité de vous débarrasser de plusieurs attaquants.

Armés de ces connaissances théoriques et de beaucoup d’entraînements (oui oui, il va falloir transpirer !), vous augmenterez considérablement vos chances de vous débarrasser d’un groupe d’attaquants.

Evidemment, il n’y a jamais aucune garantie dans la vie. Peut-être que vous ne saurez jamais confrontés à ce genre de situation, et nous vous le souhaitons, car vous avez acquis un état d’esprit « self-défense » : vif et alerte, anticipant les dangers. Mais bon, ça vaut quand même le coup de se préparer à une telle éventualité ?

1er point clé : calmer le jeu !

Et oui, en bon pratiquant de krav maga, savoir gérer ses émotions est indispensable ! Il est rare de se sortir d’un combat sans aucune égratignure. Dans tout combat, vous devez accepter le fait de recevoir un coup, et plus encore lorsqu’il y a plusieurs agresseurs. Alors avant de s’engager, mieux vaut essayer de parler (en plus ça distrait le ou les adversaires) pour apaiser les tensions. Cette phase vous permettra de plus de repérer le leader du groupe.

2ème point clé : identifier le leader !

Si une personne du groupe prend la parole et se met devant ses copains, alors vous êtes face au leader « mental ». Si une personne fait 3 têtes de plus que ses camarades ou est bâtie comme une armoire à glace, vous êtes face au leader physique ! Ce sont les personnes qui n’hésiteront pas à aller au combat, quand d’autres du groupe préfèreront rester en retrait et ne pas se faire mal… Savoir identifier les personnes « actives » et combattantes du groupe est un point clé de la réussite face à plusieurs attaquants.

3ème point clé : ne jamais se laisser encercler !

Au contraire, au tout début de l’altercation, essayez d’être face à un seul agresseur à la fois. Déplacez-vous à une extrémité du groupe, et soyez en permanence mobile, pour ne jamais se laisser encercler. Pour ceux qui se souviennent de l’exercice du « zombie », en voilà la signification ! Lorsqu’il y a plusieurs attaquants, ne passez jamais au milieu du cercle ! Toujours à l’extérieur !

4ème point clé : affirmez votre détermination à aller jusqu’au bout !

Montrer que vous êtes bien entraînés et que vous n’avez pas peur. Pour cela, démontrez que vous êtes bon combattant en vous en prenant directement au leader ou à la personne la plus impressionnante physiquement. D’où l’importance de la phase de « pré-combat » où vous vous positionnez de préférence aux extérieurs et face aux leaders. De là, les autres membres du groupe « passifs », ou moins prêts à se battre, prendront du recul, réalisant qu’ils peuvent être frappés eux aussi et perdront une partie de leur assurance… Si vous réussissez à montrer au groupe que vous allez faire mal, alors une partie d’entre eux ne voudra plus s’impliquer dans le combat.

5ème point clé : frappez aux zones sensibles !

Parce que vous n’avez pas beaucoup de temps face à un adversaire à la fois, il faut savoir s’en débarrasser rapidement et efficacement ! Concentrez vos coups aux endroits vulnérables : parties génitales, gorge, yeux … pour lesquelles même une petite frappe fait mal. Utilisez également des frappes puissantes et douloureuses comme le coup de genou ou le coup de coude.

Soyez toujours en mouvement lorsque vous combattez. Repositionnez-vous en permanence pour ne jamais être encerclé mais toujours face à un adversaire à la fois. Regardez autour de vous pour utiliser au mieux votre environnement et les objets qui vous entourent : utilisez vos clés de voiture pour frapper ou distraire, lancer une chaise etc etc. Soyez stratégiques, comme nous vous en avons déjà parlé dans un précédent article (lien vers l’article) et comme Raymond Gros vous l’explique souvent en cours de Krav Maga !

Enfin une bonne résistance physique est indispensable : et là encore pas de secret, il faut s’entraîner !

Ecrit par Corinne Rosier et Raymond Gros