A propos | Championnats du Monde Krav Maga – 02/11/19 Paris

De nombreux élèves du Team R.G KRAV MAGA nous ont posé des questions au sujet d’un championnat du monde le 3 novembre 2019 à Paris avec 2 ébroïciens champions en vétéran.

Notre position a toujours été la même, le KRAV MAGA est une pratique de self-défense et ne peut avoir pour nous, un sens d’efficacité au travers d’une compétition.

Cependant, force est de constater qu’après les 3 courants de  KRAV MAGA reconnus de tous (KRAV MAGA Militaire, KRAV MAGA Police, KRAV MAGA Civil), il semblerait qu’un 4e courant commence à poindre, celui du KRAV MAGA « compétition ».

Évolution pour certain, incohérence pour d’autres, nous ne commenterons pas. Chacun est libre de pratiquer ce qu’il entend, néanmoins quelques remarques :

 

–       Les bases du KRAV MAGA fonctionnent sur l’effet de surprise, le côté réflexif, l’atteintes de points sensibles (yeux, partie génitales…). Ces 3 points n’existent plus en compétition.

–       Des catégories d’âge et de poids sur une discipline de self-défense qui permet dans son essence à une femme ou un moins fort de se défendre sur quelqu’un de + Fort ?

–       200 participants annoncés, 6 nations présentes dont 190 français et 10 étrangers ? Comment nommer une compétition avec  95 % de français et 5 % d’étrangers ? Eventuellement une coupe de France, en aucun cas un championnat du monde ?

–       Pourquoi sur un championnat du monde les résultats sont inscrits avec la région (ligue) alors que c’est le pays qui s’inscrit sur tout autre championnat du monde ? Serait-ce une façon de faire une publicité « FFK » pour chaque région ?

–       L’équipe d’Evreux « KRAV MAGA International » gagne en Vétéran sur 11 équipes participantes, toutes françaises ? «championnats du monde » Franco-français ?

–       9 titres sont décernés dans des catégories comprenant moins de 5 participants. Ce qui sous-entend un podium mondial pour tous participants de ces 9 catégories puisqu’il y avait sur chaque catégorie 2 troisièmes places. Chaque participant de ces 9 catégories obtient ainsi un podium mondial tout en étant pourtant dernier ?

–       Deux titres sont même décernés avec une seule participante « Junior  -60 Kg Féminin » et « Senior  +65 Kg Féminin » ?

–       Sur 59 équipes, il y avait 53 « équipes de France » pour 1 équipe « israélienne », 1 « monégasque », 4 « biélorusses ». Comment peut-il y avoir 53 « équipes de France » et seulement 5 « équipes étrangères » pour des «championnats du monde » ?

–       23 catégories différentes pour 28 médailles d’Or, 112 médailles possibles pour 200 compétiteurs, soit plus d’une chance sur 2 de revenir avec une médaille sur ces «championnats du monde » sans aucune qualification préalable ?

–       Des règles de compétition impossibles à comprendre vues d’extérieur ?

–       Une seule fédération « la Fédération Française de Karaté, FFK » participait à ces championnats, il est vrai que la FFK a délégation de pouvoir et représente 15 000 licenciés (donc la 2e en France après la FEKM avec ses 20 000 licences) quid de la dizaine d’autres fédérations ? La fédération dont nous faisons partie FEKAMT (3e quantitativement en France au niveau KRAV MAGA) s’est toujours positionnée du côté traditionnel en laissant aux autres et bien entendu aux fédérations délégataires l’aspect compétitif.

–       28 champions du monde tous français sauf une équipe de Monaco en vétéran 3 ?

 

Ces constats ne retirent rien au mérite des sportifs compétiteurs qui ont courageusement participés. Ils ne sont pas responsables du manque de participation et du rejet de la plupart des nations du monde de ces championnats. Cependant au regard de l’ensemble des faits cités, est-il sérieux de nommer cette compétition « championnats du monde » ? A chacun d’y trouver sa réponse.

 

Le Team R.G reste quant-à lui attaché aux valeurs premières du KRAV MAGA. Nous pratiquons exclusivement le KRAV MAGA Civil.

 

Le Team R.G